• Les grands

    Titre : Les grands
    Auteur : Sylvain Prudhomme
    Éditeur : Gallimard
     Format : Normal
     Nombre de pages : 259
      Prix : 19.50 Euros
     
     
     Résumé de l'éditeur :
    Couto avait regardé la photo punaisée au mur en face de lui, l’une des seules qu’il ait conservées de toutes ces années-là. L’une des plus anciennes aussi : 1977, la première des trois années fastes qu’ils avaient eues, avant que le groupe éclate.éclate. Dulce se tenait au centre, seule femme parmi les musiciens du groupe, la plupart barbus, plus hauts qu’elle d’une bonne tête, plus vieux aussi de cinq ou six ans. Debout entre les silhouettes foutraques de Couto et Miguelinho, les deux préposés aux guitares rythmiques, elle regardait timidement l’objectif, gamine un peu raide, jupe droite et chemisier blanc d’écolière, cheveux ras de garçon. Atchutchi, le chef d’orchestre, et Malam, un des chanteurs, l’avaient entendue à une cérémonie trois mois plus tôt, dans un village. Un chœur de vieilles femmes chantait près d’une maison en s’accompagnant à coups de navettes en bois. Par intervalles une voix leur répondait, les provoquait. Une voix aiguë, enfantine, au phrasé léger, qui sans forcer un seul instant dominait toutes les autres et avec autorité les relançait. C’était Dulce
     
     L'avis de Charlotte :
    "Les Grands" est un genre un peu différent de ce que j'ai lu auparavant, car lire une histoire qui me fait voyager au bout du pays dans l'Afrique contemporaine, ne m'arrive jamais. On n'entend jamais parler de cette ville inconnue, Guinée-Bissau,  donc dès que j'ai commencé les premières lignes, je me suis mise à voyager dans une destination inconnue, à imaginer le décor.  Tout à coup dans les premières lignes d'action une grande Dame du groupe nous fait découvrir une musique encore inconnue pour moi le Mama Djambo. Cette mélodie est  pleine de paroles en langue africaine et traduit en français. C'est un très bon moyen d'apprendre une toute nouvelle cultureJ'ai l'impression en lisant ce livre d'avoir pris mes valises, de les avoir déposées dans ce pays et de visiter ce dernier au fil des pages tournées. J'ai eu l'impression de rencontrer ces personnages, de partager la musique et danser dessus. Une histoire touchante où on accroche tout de suite à Couto le personnage principal et ses camarades. Ça raconte aussi l'occupation des Portugais donc un nouveau sujet car on ne parle jamais de ce pays qui préoccupe des pays étrangers. Amateurs de voyages et de musique je vous le conseille vivement et il n'est pas prise de tête ni difficile à comprendre. Faites comme moi, prenez votre valise et venez danser sur la musique de Couto et son groupe . 
    « Originals , tome 1 Charlotte »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :